Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 08:33

Prochain concert à l'église St Louis   lundi 28 mars 2011, 11h.
Henri Barthès sera aux claviers de l'orgue Cavaillé-Coll.


Il nous proposera de découvrir un compositeurs mexicain, Joseph de Torres y Vergara né en 1661  et mort à l'âge de 66 ans le 27 octobre 1727  à Mexico. Probablement organiste à la cathédrale de Mexico, c’était un homme important et riche, réputé pour son érudition et sa générosité. On lui doit des œuvres pour orgue.

Son œuvre

Des onze pièces que contenait le livre d’orgue qui lui est attribué, dix sont parvenues jusqu’à nous, l’une d'elles étant incomplète. Conservées dans un manuscrit appartenant à la collection Jesus Sánchez Garza, au CENIDIM (Centro Nacional de Investigación, Documentación e Información Musical, à Mexico), elles ont été publiés pour la première fois en 1993.

Ce livre d’orgue présente un grand intérêt historique et musical car il constitue un témoignage précieux sur la pratique musicale au Mexique durant la période baroque.

La majorité de ces compositions font appel à la technique du medio registro (le demi-jeu), c'est-à-dire à l'attribution de jeux différents aux deux moitiés -basses et dessus- du clavier, technique commune à toute la musique d’orgue hispanique. De fait, plusieurs œuvres du livre font clairement allusion à une tradition "ibérienne" : le tiento, le lleno (plei jeu) ou la bataille, ne diffèrent pas beaucoup de leurs homonymes espagnols.


Programme du concert :

1. Oeuvres de Torres influencées par les compositeurs espagnols.

 

Pour commencer le concert nous écouterons trois oeuvres directement inspirées de la musique espagnole.

En premier lieu Obra de lleno del septimo tono. Les deux mains de l'organiste jouent sur un clavier complet lleno basse et dessus.

Employant le plein-jeu de l'orgue

 

Ensuite un tiento partido dans lequel la basse du clavier utilise des jeux différents du dessus, la mélodie donnée à la main droite. Partido de primer toto de alto.

 

Enfin un autre tiento partido, la mélodie donnée sur la basse de trompette ou clairon, et accompagnée par le dessus.

 

2, Oeuvres influencées par la musique anglaise.

 

Tandis que les organistes espagnols contemporains de Torres, surtout le célèbre Cabanilles, de Valencia, restaient obstinément rivés à leur propre tradition, l'influence anglaise se fait sentir dans les oeuvres mexicaines.

Voici en premier lieu une fugue en ré majeur dans laquelle on reconnaitra la technique de Haendel pour le clavecin ou l'orgue. Avec une forte orignalité dans la conclusion.

 

Suivra une oeuvre curieuse qui porte un titre traditionnel espagnol Obra de mano derecha de medio registro, mais qui est inspiré par les usages anglais du Voluntary tels que les ont pratiqués Stanley, Boyce et Purcell.

 

3, Oeuvre de mélange des styles.

 

Pour terminer ce concert voici une oeuvre assez étrange. Elle mélange les styles espagnol et anglais, voire même français. Sous le titre espagnol Batalla, on dirait en France dialogue et concerto en Italie. José de Torres y Vergara, se laisse aller à des emprunts incessants à Cabanilles, Bruna, et Arauxo, mais aussi à Stanley et Boyce, parfois Marc-Antoine Charpentier ou Couperin, dans une composition aussi baroque et chargée que les  façades de la cathédrale de Mexico.

Laissons-nous emporter, loin des habitudes de l'orgue européen dans cette Batalla de Torres.  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by lesamisdestroisorgues.over-blog.com
commenter cet article

commentaires