Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2019 4 08 /08 /août /2019 12:33

Après cette "mise en bouche" hier avec le concert orgue & violoncelle, nous rentrons ce vendredi dans le vis du sujet avec quatre concerts dont trois autours de l'orgue. A 17h à St Gervais/mare vous pourrez découvrir le petit orgue Puget  sous les doigts de Marc Chiron avec Sara Avent violoncelle et Anne Rodier voix, et entendre entre autre une création de Gabriel Field.  

Autre possibilité pour cet après midi l'improvisation avec Adam Bernadac, à 16h salle Bex atelier découverte d'improvisation sur l'image, et à 18h église St Louis mise en pratique avec le film Sunrise de F.W. Murnau.

A 21h autre aspect de la musique d'orgue avec des transcription de musique de films avec Enrique Martin de Madrid à l'orgue et le sifleur Curro Savoy.

Programme du concert de St Gervais:

Chants pour l’étoile du matin

VIVALDI « Sovvente il sole »

G. FIELD CREATION des 6 Chorals pour orgue ( moitié 1)

« lointain et énigmatique » « Allant et solennel » « Grave »

C. GOUNOD Ave Maria

Chant traditionnel catalan: « El Cant dell Ocells »

DE FALLA Asturiana

J. MASSENET Elégie

G. FAURE        “Après un rêve »

                 « Les Berceaux »

D. de SEVERAC Salve Regina

G. FIELD CREATION des 6 Chorals pour orgue ( moitié 2)

« endrement » « Lent et dépouillé » « Très calme »

M. DURUFLE Pie Jesu

César FRANCK Paris angelicus

Sunrise film du concert de 18h

un film de Friedrich Wilhelm Murnau (USA ,1927, restauré en 2016)

Une femme de la ville, qui passe ses vacances dans un petit village, séduit un fermier et le convainc de tuer son épouse. Mais au moment de noyer l'épouse dans le lac, le fermier ne s'y résout pas et sa femme s'enfuit attrapant un tramway qui passe. Le fermier la suit, et le tramway amène les deux époux à la ville. Là, progressivement, ils se retrouvent, découvrant le rire et la fête dans l'atmosphère urbaine, avant de s'en retourner chez eux. Mais une violente tempête les attend sur le lac. Le fermier, se croyant le seul survivant du naufrage et son épouse morte pour de bon, tente de tuer la séductrice de la ville. Mais sa femme a pu être sauvée et, au moment où l'aurore se lève, les deux époux se retrouvent dans leur amour, alors que la femme de la ville s'enfuit.

 

Friedrich Wilhelm Murnau (nom d'artiste de Friedrich Wilhelm Plumpe), est un réalisateur allemand, né le 28 décembre 1888 à Bielefeld (Allemagne) , mort accidentellement le 11 mars 1931 à Santa Barbara (Californie). Il est l'un des maîtres du cinéma expressionniste allemand.

Il commence par signer des œuvres sentimentales ou fantastiques qui s'inscrivent dans la tradition du romantisme allemand. Il s'affirme très vite comme un réalisateur de grand talent par un style vif et tourmenté qui évoque l’expressionnisme pictural et poétique. Ce style éclate dans un film resté célèbre, inspiré du «Dracula» de Bram Stoker, « Nosferatu le vampire » sorti en 1922.

Il enchaîne les films forts, entre réalisme et fantastique, et réalise des œuvres majeures, comme « le dernier homme » (1924) avec Emil Jannings, et « Faust une légende allemande » (1926), qui l'imposent aux côtés de Fritz Lang et Georg Wilhem Pabst comme une des principales figures du cinéma allemand.

Son travail est remarqué aux Etats Unis, où il se rend, invité par les studios de la Fox en 1926, et où il réalise L'Aurore, qui est considéré comme son chef-d'œuvre et comme un des plus grands films de l’histoire du cinéma.

Programme du concert de 21h:

Pour une poignée de dollars

Le Professionnel

Titanic

Le bon, la brute et le truand

Adieu à Cheyenne

Le magicien d’Oz

Pirates des Caraïbes

L’homme à l’harmonica

Il était une fois la révolution

Il était une fois dans l’ouest

Le bon, la brute et le truand

Pour quelques dollars de plus

Partager cet article

Repost0

commentaires